Des produits cosmétiques bio, français et solidaires

BGB cosmetic est née de la rencontre entre un homme créatif et une femme passionnée. Aurélien Semmelbeck est dans le milieu de la coiffure depuis plusieurs années et actuellement manager du salon de coiffure Addict Paris, à Chemin-Long. Directrice régionale de prêt-à-porter en région parisienne pendant près de quinze ans, Isabelle Penaud est gérante du salon depuis plus d’un an. « Je voulais créer une marque familiale ‘‘beauté glamour bio’’ et j’avais d’abord pensé à la manucure avant d’opter pour le cosmétique, explique-t-elle. Je me suis ensuite associée à Aurélien et nous avons créé des gels douche. » 

Les deux associés jouent la carte du bio accessible à tous. « Le laboratoire est basé à Toulouse et les ingrédients viennent d’un champ situé juste à côté de la structure, poursuit la jeune femme. Cela fait un an que l’on travaille sur ce projet et on a beaucoup cherché durant le confinement avant d’avoir le déclic pour les gels douche qui sont rechargeables et recyclables. Et pour l’achat d’un produit, les clients trouveront un flyer de remerciement spécial, un papier ensemencé sur lequel sera expliqué notre engagement. Ensuite, ils pourront mettre le flyer en terre et une plante devrait pousser ! » 

 
 

Aide aux orphelins de Kinshasa 

 

BGB cosmetic soutient aussi l’association Les Orphelins de Makala de Rio Mavuba (lesorphelinsdemakala.org). « Je connais le joueur de football depuis plusieurs années et nous avons décidé de soutenir son association qui vient en aide aux orphelins des rues de Kinshasa en leur apportant santé, nourriture, hébergement, éducation et loisirs, poursuit Isabelle Penaud. Nous reversons 0,20 € à l’association pour chaque flacon vendu. » 

Une vidéo de lancement des produits BGB cosmetic est en cours de réalisation avec la participation de plusieurs têtes d’affiche : Rio Mavuba, Mathieu Valbuena, Makassy, Sébastien Carbillet, Zoélamodeuze, Amsdiary et bien d’autres surprises. « On y parlera des produits mais aussi de l’association. C’est frustrant de ne pas pouvoir organiser une soirée de lancement, mais la conjoncture sanitaire actuelle ne le permet pas. Mais on est impatient de recevoir nos produits car on a tout créé nous-mêmes », conclut-elle. 

Site : bgb-cosmetic.com